Convocation à un licenciement : comment se préparer (salarié)?

Recevoir une convocation à un entretien préalable de licenciement peut être une expérience stressante.

Vous avez même peut-être été mis à pied à titre conservatoire.

Cependant, une préparation adéquate peut vous aider à aborder cette situation avec confiance.

En tant que salarié, vous jouez votre avenir : il faut gérer cette procédure avec délicatesse et tact pour ne pas vous abimer et sauvegarder vos opportuntiés professionnelles ultérieures. La confidentialité que vous garantit l’avocat est clé.

Voici quelques conseils pratiques pour vous préparer efficacement.

Obtenir un arrêt maladie

Attention : uniquement si justifié de manière impartiale et indépendante par un médecin !

Si le placement en congé maladie n’empêche pas le licenciement, il permet cependant de se préparer dans de bonnes conditions et de sauvegarder votre santé.

Idéalement, le médecin explique que le salarié fait une dépression à la suite du harcèlement subi au travail qui a conduit à une aggravation des conditions de vie du salarié. Le choc professionnel rend cet arret maladie indispensable.

Se constituer des preuves

La constitution d’un dossier de preuves est indispensable pour le contentieux qui s’ouvre. Il est conséillé au salarié de :

  • Réaliser des copies de tous documents pertinents pour la défense de ses intérêts
  • Enregistrer toute conversation qui pourrait être utile pour la suite
  • Obtenir de ses collègues ou toute autre personne des attestations qui serviront pour la suite

Par exemple :

  • Atteinte à l’intimité de la vie privée du salarié
  • Harcèlement moral ou sexuel

Contacter votre assureur pour financer votre contentieux

Délivrer une sommation interpellative

Déposer plainte pour harcèlement

Entrer en négociation avec l’employeur

Assigner devant le conseil de prud’hommes

A défaut d’accord amiable et en cas d’échec des négociations, il convient alors de saisir le conseil de prud’hommes pour faire valoir vos droits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il est temps de défendre vos droits

Contactez-nous sans plus tarder