Questionnaire de Leymann (LIPT)

Violence psychologique au travail : la version française du questionnaire de Leymann, LIPT, aide à identifier les conduites de harcèlement moral Il est à la disposition des salariés pour les accompagner dans leur autodiagnostic, les aider à établir la liste des faits, les graduer et peut être transmis au référent harcèlement, au CSE, au préventeur de risques professionnels, au service de prévention et de santé au travail ou à l’organisation syndicale.

Il liste 45 situations caractéristiques de la violence au travail, durée et fréquence d’exposition au cours des 12 derniers mois.

Il s’agit exclusivement d’actes commis par l’entourage professionnel : supérieurs, collègues, subordonnés.

Dans le questionnaire, une définition de la violence psychologique est également proposée par l’auteur :

« La violence psychologique au travail peut se définir par une situation où une personne est sujette à des comportements hostiles de la part d’une ou plusieurs personnes de son environnement de travail, qui visent de manière continue et répétée à la blesser, à l’oppresser, à la maltraiter, ou encore à l’exclure ou à l’isoler, pendant une longue période de temps ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il est temps de défendre vos droits

Contactez-nous sans plus tarder